UPDATE 12.08.2018

Je serai indisponible (pour des réservations chiots, rendez-vous, visites etc) pendant le temps qui me sera nécessaire à faire mon deuil.

Merci de votre compréhension et votre respect.

***

I will be unavailable (for puppy bookings, appointments, visits etc) during the time that will be necessary for me to mourn.

Thank you for your understanding and respect.

***

Ik zal niet beschikbaar zijn (voor puppyreservaties, afspraken, bezoeken, enz.) gedurende de tijd die ik nodig ga hebben om te rouwen.

Bedankt voor uw begrip en respect.


Elevage certifié Tipaw

Passionnée par le berger Belge Malinois depuis 1998, j'ai crée mon élevage "le Clos d'Alsan" au début des années 2000 et fait ma première portée fin 2004. 

Lorsque j'emploie le mot passionné, c’est le reflet de la réalité et non une annonce mensongère qui a pour but de vous faire acheter un chiot à tout prix ! Ce n’est pas comme ça que cela se passe chez moi et cela ne m’intéresse pas.

Il me semble qu’il est temps de mettre un peu les point sur les « i » vu que nous sommes dans l’air où les éleveurs, ou plutôt les pseudos éleveurs comme je les appelle, vivent par l’internet et les réseaux sociaux. Des pseudos éleveurs qui, en plus d’avoir besoin de passer pour des êtres parfaits et irréprochables, se nourrissant de compliments et de likes et de regards admiratifs, se révèlent être aussi inaptes et malhonnêtes, qui vont tout mettre en place pour dissimuler l’ampleur de leur incompétence et vous vendre du vent !!

Clairement, les classements sportifs, les jugements de conformité au standard, les regards admiratifs des adoptants face aux chiots (le tout sur fond de réseaux sociaux)… c’est certainement une source inépuisable de satisfaction pour les gens équilibrés… mais c’est également idéal pour nourrir l’égo des narcissiques de tous poils! Tant que l’égo ne nuit pas à la santé du chien, ma foi… quelques épisodes de Dallas se déroulent un peu partout, c’est pathétique mais ce n’est pas vraiment nuisible. C’est comme partout, les excessifs font plus de bruit, plus de lumière et on ne parle que de ça… mais il faut savoir regarder/côtoyer les bonnes personnes !

Mon élevage est géré avec passion et au prix de sacrifices, sans prétention de popularité mais visant un objectif clair de qualité ! C’est un travail, entre autre, de sélection génétique mûrement réfléchis de plusieurs années. On ne s’improvise pas éleveur du jour au lendemain. La plupart des gens croient qu’on élève des chiens pour se faire de l'argent sur leur dos. Cela existe mais ce n’est pas mon cas ! Et c’est justement ce genre de pseudos éleveurs que je veux dénoncer par ce texte !

La réalité, ma réalité, est tout autre. L'élevage, c'est la merveilleuse aventure des naissances, mais pas seulement. J’ai renoncé aux grasses matinées, aux vacances, aux belles voitures et beaux vêtements. J’ai un emploi qui finance ma passion et me laisse assez de temps libre pour m’occuper de mes chiens. Je dépense sans compter pour leur bien-être. Je me prive souvent pour subvenir aux besoins de mes chiens avant de subvenir aux miens. Je ne suis pas un vendeur ou exportateur de produit quelconque. Je suis leur mère de substitution et mes chiots restent mes bébés jusqu’à la fin de leur vie. Je n’ai à cœur que le bien-être de mes chiens, mes retraités que je garde auprès de moi jusqu'à la fin. J’assure le suivi durant toute la vie de mes chiens, je vis simplement ma passion, j’assume, je corrige les torts des autres et je ne demande rien. Mais j’estime qu’il est temps que certains ouvrent les yeux !

Je suis stricte avec les futurs acquéreurs de mes chiots car à mes yeux ce ne sont pas des clients, mais la future famille de mes bébés, et ceux-ci méritent le meilleur car je propose plus de 10 ans de joie et de bonheur !

Je n’ai une vie sociale qu'à certaines périodes de l’année, lorsque les chiots ont grandi, lorsque je ne suis pas en concours ou chez le vétérinaire, lorsque je ne suis pas en rendez-vous avec des potentiels futurs acquéreurs etc.... Je suis donc très peu joignable par téléphone, sans quoi je n’aurais plus de vie du tout. De toute façon j’estime que le futur propriétaire d’un chiot doit rencontrer l’éleveur et que je dois rencontrer le futur acquéreur , sinon c’est comme acheter une télévision par internet et pas de ça chez moi ! Je trouverai toujours une possibilité pour vous recevoir chez moi, afin de vous faire découvrir et connaître cette merveilleuse race, dont je parle avec passion. Mais je pourrais aussi être amenée à vous mettre devant l'évidence: le malinois n'est peut-être pas fait pour vous..

Je mets tout mon cœur, mon temps, et mes finances au service de mon élevage. Je fais des sacrifices quotidien, durant tout le mois, toute l'année, toute ma vie... mais avec une joie immense d’offrir autant de bonheur à une boule poil et sa famille car avec un peu de chance c’est parti pour 14 ans de vie commune. Chez moi vous serez conseillé sur le choix du chiot car, qui mieux que l’éleveur peut vous dire quel chiot vous conviendra le mieux ? Hors de question de vous imposer un choix car le feeling entre vous et le chiot est nécessaire pour une connexion parfaite !

J’ai choisi cela en mon âme et conscience. je n'échangerais donc ma vie contre celle d'aucun autre et je suis très heureuse ainsi. Tout ce qui m’importe, c'est de partager avec quelques rares élus l'Amour que je porte à mes chiens. Parce que mes chiens m’ont tant appris, je m'efforcerai de vous offrir un compagnon inestimable. Je m’attends à ce que votre nouveau compagnon change votre vie comme des générations de chiens ont changés la mienne avant la vôtre.

Actuellement je supporte quotidiennement la bêtise des gens « pseudos éleveurs » qui font n'importe quoi avec la merveilleuse race qu’est le Malinois . Je sais qu'il s'agit bien d'une cause perdue, j’estime que peut-être grâce à ces quelques lignes, que probablement peu de gens liront étant donné que tout doit aller vite et brièvement actuellement, j’aurai peut-être ouvert les yeux de certains.

Depuis l’an dernier le Service Public Wallonie bien-être animal exige que chaque éleveur ou particulier qui a une nichée soit agréé. L’élevage occasionnel du Clos d’Alsan est reconnu par le SPW bien-être animal sous le numéro HK01900154 , reconnu par la Fédération Cynologique Internationale sous le n° 6454 et je suis également certifié Tipaw. Il n’est pas normal qu’aujourd’hui encore, certains puissent continuer leurs ingérences en toute impunité. Et ceci parce que la plupart des gens ne sont pas au courant des règles strictes auxquelles nous devons répondre. Quand je dis « nous », ce sont les éleveurs, comme moi, qui vivent pour leurs chiens et non les éleveurs qui vivent de leurs chiens..

Pourquoi le Malinois allez-vous me demander ? C'est simple : Pour son étonnante faculté d'adaptation et son dynamisme. Voilà deux aptitudes innées que toutes les races n'ont pas. Les précurseurs de la race (mes mentors) ont réussi à modeler un champion qui était, et qui est toujours à la hauteur de leurs principes, soit : un chien fort, puissant, réactif, volontaire et possédant à la base « une santé de fer ». Le Malinois détient un tel panel de qualités qui en fait le numéro 1 d’aujourd’hui.

Pourquoi j'entraîne mes chiens en ring Belge (Saint Hubert )?. Aujourd’hui le ring est l’un des programmes le plus difficile. Il particulièrement élitiste dans sa conception, le Ring favorise les valeurs d’un chien résumés en 2 termes « Santé de Fer & courage à toute épreuve ». Autant dire que seule, quelques races y parviennent. Les exercices se déclinent en 3 parties : L’obéissance, les sauts et le mordant. La symbiose entre le chien et son conducteur doit être une alchimie parfaite. Par ailleurs, je fais énormément de ballades avec eux, d'excursions, de brocantes, de marchés, de démonstrations, etc..

Mes malinois sont destinés avant tout au travail, que ce soit pour la compétition de dressage ou pour les activités de recherche, garde et surveillance. Leur équilibre psychologique fait également d'eux d'excellents compagnons capables d'intégrer une vie de famille. Il s'agit d'un chien "rustique, habitué à la vie en plein air et bâti pour résister aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge" (cf. standard de la race) c’est pourquoi mes chiots naissent à l’extérieur mais bien sûr dans une maternité chauffée lorsqu’il le faut. Ceci prépare les chiots à ne pas avoir des problèmes de changement de températures plus tard et permet d’avoir des chiens rustique et donc en bonne santé.

Je n'élève qu'une seule race, et ce même si je suis propriétaires de chiens-loups également. Je suis une passionnée et non une usine. Les chiots sont vendus avec pédigrée Saint-Hubert, pucés, vermifugés, sociabilisés, contrat d’acquisition, passeport international, test d’identité génétique ADN (Ceci afin de prouver le lien parental entre les géniteurs et les chiots par un test ADN. Le code ADN de chaque géniteur doit donc être compatible avec le code ADN des chiots de la nichée afin de garantir scientifiquement l’authenticité de la parenté mentionnée sur tout pedigree L.O.S.H.), contrôle du vétérinaire à l'âge de 7-8 semaines, pré-vaccination selon la législation en vigueur en Belgique. Aucune femelle ne reproduit chez moi après l'âge maximale de 7 ans ou avant 2 ans. Je fais maximum 3 portées par chienne sur une vie, après elles restent chez moi et profitent de leur retraite. Cela m’arrive même de ne faire qu’une seule portée par vie de chienne (cf. Eden du Clos d’ Alsan). Les chiots viennent avec moi au club dès l’âge de 5 semaines pour les sociabiliser à tout ce qui est possible et inimaginable et ce, afin de vous garantir un chiot bien dans ses pattes.

Maintenant il ne reste qu’aux futurs acquéreurs de perdurer mon travail et de suivre mes conseils pour quelques 14 années de bonheur.

(Eden du Clos d'Alsan, Dolcevita du Clos d'Alsan, Breda et Bayka)

Mon bref historique :

J'ai également collaboré avec JM Siscot qui avait l'affixe des Hurle Chappelois. C'est pour cela que vous retrouverez des chiens que j'ai produits ces années là sous l'affixe des Hurle Chappelois mais aussi du Clan du Diable (exemple: Hummer du Clan du Diable ou M'Dycks du Can du Diable).

J'ai commencé le dressage en 1999, je suis passée par le ring NVBK et le KNPV mais ma discipline favorite reste le ring Belge Saint-Hubert.

J'entraînais un malinois issu de mon élevage, Daddytwo du Clos d'Alsan, en ring belge St-Hubert au Club Canin La Bruyère.Hélas, Daddy a été victime d'un accident au tendon de sa patte avant et a subi une lourde opération de la machoire, à 3,5ans il a été réformé. Puis j'ai entraîné avec JM Siscot Le Filou du Pays Dogon en Ring Belge Saint-Hubert pendant 4,5 ans. 

Actuellement j'entraine Odhinn Varo du Clos d'Alsan, M'Dycks du Clan du Diable et Rohirin du Clos d'Alsan en Ring Belge Saint Hubert.

Quelques résultats des concours avec Filou :

Meilleure Mordant et Meilleure Défense du maître en 2010 à Hermalle s/Huy

4ème à Sint-Katelijne-Waver en 2010

Premier à Anderlecht en 2009

2ème à Wilrijk en 2009

Premier à 2 reprises en 2009 et 2010 à La Bruyère

  

Je voudrais faire un hommage à Vitou du Briffoeil, dit Varrack car sans lui mon élevvitouage n'existerait pas, il est à la base de ma lignée. Petit Fils côté père de Gamin du Boscaille et côté mère d'Elgos du Chemin des Plaines. Arrière petit fils de G'Vitou des Deux Pottois et de Lazer des Deux Pottois. Il  s'est éteint à 16 ans et demi.

Breda des Touffes et Bayka sont les femelles à la base de mon élevage. Elles reposent également en paix au dela de l'arc en ciel.

  

Eden du Clos d'Alsan, fille de Bayka et de Vitou du Briffoeil s'est également éteinte en 2017 en laisant un énorme vide derrière elle. Repose en paix ma belle. Je la retrouve un peu dans Irin (Rohirin du Clos d'Alsan) qui est sa petite fille.

Mes Malinois à la retraite :

Iver du Clos d'Alsan, Fille de Tipoon des Contes d'Hoffmann et d'Eden du Clos d'Alsan. Débourrée en ring Belge jusqu'à l'âge d'un an et demi. Elle est actuellement à la retraite.

Arrack's Home Jenny, Achetée en 2012 en Hollande, chienne de KNPV avec de très très belles origines. Jenny, dite Sven a obtenu son attestation à l'élevage le 12/01/2013 en gagnant le CAC et le BOB de l'Ambiorikstrofee à Genk avec une première place Excellent. Elle sera mise à la retraite après sa nichée actuelle (elle a déjà été stérilisée lors de la césarienne que nous avons du faire).

La relève actuelle :

Odhinn VARO du Clos d'Alsan, fils d'Arrack's Home Jenny (Tamaya x Arrack's Home Donder ) et de Hitch des Hurle Chapellois (né chez moi hors de Ferret du Clos d'Alsan x Le Filou du Pays Dogon). Varo est né le 28/05/2015 et est entraîné en RING BELGE Saint-Hubert. Varo est disponible pour saillie mais uniquement avec des femelles FCI.

Orihime Lullaby du Clos d'Alsan dite Nala, est la Fille de Larimar du Clos d'Alsan x Eiko de Kapbarry. Nala avait d'abord été vendue en France mais elle est revenue chez moi en février 2018.

Rohirin du Clos d'Alsan dite Irin, est la Fille de Nimba du Blofagnu x Iron du Clos d'Alsan. Petite fille d'Eden du Clos d'Alsan et du célèbre Tipoon des Contes d'Hoffmann dit Le Dogon

Neris Qanak de Gaïa Vlka, est la fille d'Orihime Lullaby du Clos d'Alsan et de DRACO ( Rambo du Guindeau x Venus II De la plaine du Yukon). 

Pearl fille de Mey-Ling et de Haras van D'Acren, travaille en EDD.

Nimba du Blofagnu fille de Irka du Blofagnu et de Belial du domaine des Eurantes est certifiée EDD et opérationnelle.

 

Mes chiens-loups:

Fukaÿ Furykazane Louna de l'Ame des Loups, dite Louna. Fille de Nexus Titan van Rijnecker Hof et de Volkeea Mystic Berkana, j'ai été la chercher à Lille, à l'élevage de l'Ame des Loups. Louna est un Chien-Loup Tchécoslovaque LOF, ses résultats de santé : saine de DM et de MRD 1. Louna a été championne et BOB des Pays Bas en 2013, ainsi que plusieurs excellents à son actif. Elle ne fait pas partie de l'élevage étant donné que j'ai décidé de ne pas faire reproduire cette race exeptionnelle qu'est la chien-loup au vue des trops nombreux abandons dans cette race

Halifax du Chataignier du Diable dit Fax, a été adopté à l'âge de 15 mois, c'est un Chien-Loup de Saarloos mâle stérilisé. Il a été maltraîté depuis son plus jeune âge. arrive ici à 15 mois, il m'a fallu 4 mois pour pouvoir le toucher et qu'il ai confirance en moi. Mon témoignage sur son adoption se trouve ici.

Inouk Voulk de Gaïa Vlka dit Voulk, est un Chien-Loup Tchécoslovaque mâle stérilisé que j'ai acheté chiot. Je dois encore créer sa nouvelle page web

Les Chiens-Loups se sont ajoutés à ma passion du malinois, ces deux races sont exceptionnelles de part leurs différences et leurs caractères propres à chaque race.

Vous vous êtes sûrement arrêté la première fois sur le Chien Loup grâce à son physique envoûtant, parfois plus que troublant, que ce soit en photo, dans la rue ou en exposition canine ..

Mais qu'en est il de son caractère ?

Si le physique du Chien-Loup Tchécoslovaque (CLT) ou du chien-Loup de Saarloos (CLS) est incontestablement très lupoïde, son caractère l'est tout autant. En effet, le Chien Loup n'est pas un chien "lambda" que l'on décide d'acquérir sur un coup de tête, pour frimer en pensant avoir un loup au bout de la laisse et sans réunir un certain nombre de critères.

La première chose à conserver à l'esprit est que le Chien-Loup est génétiquement très proche du loup, et par conséquent, il a hérité de sa grande réserve. Ce n'est pas le chien de tout le monde, il se donne entièrement à sa meute, et à sa meute uniquement (sauf rares cas très sociables). N'attendez donc pas de lui qu'il fasse la fête aux inconnus ou vienne chercher le contact d'un étranger. Il aura plutôt tendance à fuir et se cacher que d'affronter ce qu'il ne connaît pas... la suite sur ces chiens primitifs dans la rubrique histoire et caractère du CLT ...

Pour me contacter (le premier contact se fait toujours par e-mail) : alsanmalinois@skynet.be ou par facebook.