04/03/1997 - † 28/05/2013

VITOU DU BRIFFOEIL dit Varrack - Petit Fils d'Elgos du Chemin de Plaines ET de Gabon du Boscaille - GENITEUR DU CLOS D'ALSAN

Elgos du Chemin des Plaines - G'Vitou - Espoir du Boscaille(Micky)- Kim et Gabon du Boscaille- Mango du Moulin de Tombroek

Ring Belge II

Page de Varrack cliquez ici

10/04/2002 - † 22/02/2017

BAYKA - GENITRICE DU CLOS D'ALSAN

Bayka est mise à la retraite mais reste à l'élevage. A l'âge de 4ans et après 2 très belles nichées Bayka profitera d'une retraite en tant que chienne de compagnie chez moi.

Bayka est décédée d'une crise cardiaque

Page de Bayka cliquez ici

01/09/2002 - † 13/05/2011

BREDA DES TOUFFES- GENITRICE DU CLOS D'ALSAN

Pensionnée à l'âge de 4,5 ans et après 3 magnifiques nichées elle mérite une belle retraite en tant que chienne de compagnie/garde en Belgique auprès d'un très gentil couple.

Une chienne inoubliable qui a passé le pont de l'arc en ciel suite à un AVC. 

Page de Breda cliquez ici

25/11/2005 - † 30/06/2017

EDEN DU CLOS D'ALSAN

Elgos du Chemin des Plaines - G'Vitou - Espoir du Boscaille(Micky)- Kim et Gabon du Boscaille- Mango du Moulin de Tombroek

Eden est mise à la retraite à l'age de 4 ans après m'avoir offert une superbe nichée. Eden reste chez moi

Ring Belge

Page d'Eden cliquez ici

Kenzo : 14/10/1999 - † 20/07/2013

Ines: 01/08/1998 - † 02/02/2010

Sheddah: 28/04/1999 - † 23/08/2011

 

Maman,
Tu n'es plus près de moi. J’ai l’impression que c’était hier encore que je tenais ta main pour la dernière fois et pourtant cela me paraît une éternité que je ne t’ai plus vue, tu me manques tellement. Chaque seconde je pense à toi, chaque jour je pleure ton absence. Je dois maintenant apprendre à vivre avec cette souffrance en moi, chaque jour est un combat pour continuer car c’est ce que tu aurais voulu. « Ne pas baisser les bras ».
Chaque matin je quitte la maison, cette maison qui n’est plus pareil sans toi, cette maison que tu souhaitais voir comme elle l’est maintenant mais que tu n’auras pas eu le temps de voir. Chaque jour je dois me rendre à l’évidence que je ne t’entendrai plus jamais parler, que tu n’es plus là pour me conseiller, que tu ne verras plus les petits chiots qui t’apportaient tellement de joie et que tu ne verras jamais les résultats des concours. Ton absence est un gouffre qui m’aspire mais dans lequel je sors petit à petit grâce aux amis proches et aux chiens. Ces mêmes chiens que tu affectionnais autant. Ma complice de tout moment, ma meilleure amie, ma maman adorée n'est plus là pour partager, m'écouter, me consoler, m'encourager, me supporter... Mais je sais que tu veille et que tu ne souffres plus.
Tu étais tellement importante dans ma vie. Je comprends pourquoi tu me manques tant et pourquoi j'ai cette impression que mon monde s'est écroulé. Tu étais le centre de ma vie. Tu représentais tout pour moi maman. Perdre une mère c'est toujours difficile, mais je crois que cela puisse être beaucoup plus difficile pour certaines filles que pour d'autres et telle est ma situation. Car après m’avoir élevé aussi bien que tu l’a fait, c’est moi qui me suis occupée de toi pendant plus de 13 ans étant donné que ta santé t’avais abandonnée. Je ne regrette pas une seule seconde, même si nous avons vécu des moments très difficiles et que ni toi, ni moi, nous nous attendions que tu partes maintenant.
Alors voilà Maman pourquoi aujourd'hui tu me manques à ce point et que je souffre tant de ton absence. Certaines personnes ne comprendront pas que je souffre tant et n’ont pas vécu ce que nous avons vécu et cela m’est bien égale ce que les autres pensent. Aussi douloureuse que puisse être ton absence, ces 39 ans de vie avec toi Maman en valaient largement la peine, même si j’aurais aimé que cela dure 10 années de plus...
Aujourd’hui je me force à aller de l’avant, je continuerai à pleurer ton absence mais je reprends les rennes du Clos d’Alsan et tu pourras continuer d’être fière de nous là où tu es.
Quand s’éteint la plus belle des lumières, les yeux sont inondés de larmes.
L’enfant déboussolé perd le plus précieux de ses repères: sa Maman chérie.
Mais l’amour maternel jamais ne disparaît.
Une fois donné il s’inscrit dans l’éternité

26/06/1947 – 12/08/2018